Les chaussons en cuir souple

Publié par Kahina dans information le 14/10/2016 à 13:59

12515999_1126013514117906_417925916_n

Les petits pieds de nos enfants doivent être chouchoutés, car ils sont le moteur de leur vie. 

C'est pourquoi, toute notre équipe met à leur disposition des petits chaussons en cuir souple, afin qu'ils y trouvent tout le confort nécessaire à leur bon équilibre. 

Les chaussons en cuir souple Bibalou offrent en plus du confort, un large choix de modèles qui raviront vos bibaloustiks ! :)

A très bientôt

L'équipe Bibalou

Mots clés : chaussons bébé - chaussons en cuir - chaussons en cuir souple - chaussons enfants - enfants - confort

Modèle En Pleine Nature

Publié par Kahina dans information le 04/10/2016 à 09:41

thumb_DSCF1684_1024

Pour cet automne, nous vous présentons ce modèle de chaussons en cuir souple qui ravira vos amoureuses de la nature. De 0 à 6 ans, les petits chaussons enfants raviront vos supers héros et vos petites princesses.

 

Mots clés : chaussons bébé - chaussons en cuir - chaussons en cuir souple - chaussons enfants

Pas encore de commentaire, Ajoutez le vôtre.

Mini Moccs modèle citron et noir

Publié par Kahina dans information le 26/09/2016 à 15:45

thumb_moccs-noires_1024

C'est l'automne et les baby moccs seront heureux d'accompagner les petits petons de vos bibaloustics...

Mots clés : Bibalou - chaussons bébé - chaussons bébé en cuir souple - chaussons bébé fille - chaussons bébé garçon - chaussons cuir souple - chaussons en cuir bébé - chaussons en cuir souple - chaussons enfants - information - Mini Moccs modèle citron et noir

Pas encore de commentaire, Ajoutez le vôtre.

Offre spéciale rentrée 2016

Publié par L'équipe Bibalou dans Offre spéciale le 26/08/2016 à 14:05

C'est le dernier we avant la rentrée ! Dépêchez vous, il ne vous reste plus que 2 jours pour profitez de 10% avec le code RENTREE2016 de remise sur notre site www.bibalou.com ! A très vite ! 

DSCF1671

Mots clés : chausson bébé - chaussons bébé - chaussons en cuir souple

Pas encore de commentaire, Ajoutez le vôtre.

Cet été, soyez serein!

Publié par L'équipe Bibalou dans information le 15/06/2015 à 16:06

Les beaux jours arrivent et avec eux leurs lots de tracas, notamment lorsque l'on a des enfants en bas âge ! En effet, même s'il est toujours agréable de se promener lorsque le temps est si beau, il y a tout de même des risques à s'exposer au soleil à des températures si élevées. Bibalou a donc condensé pour vous les meilleurs conseils pour passer un été agréable et serein, et pour que votre enfant puisse en profiter d'une façon optimale.

1fa14fb0
Lunchtime242

Rester au frais

 

Lorsque la chaleur se fait trop forte, de 11 heures à 17 heures, il faut s'abriter dans des pièces fraîches et proscrire toute sortie, même si vous restez sous un parasol. La chaleur peut être dangereuse pour votre enfant et les écarts de température subis entre l'intérieur et l'extérieur sont extrêmement mauvais !

 

Pour mieux la supporter, choisissez des vêtements légers pour votre enfant : du coton, rien que du coton, matière qui régule mieux la ventilation, et de couleur claire de préférence car elle absorbe moins la chaleur que les couleurs foncées. Il existe aussi des vêtements en matière anti-UV.

 

Cependant, attention aux idées reçues !! On lit souvent que pour garder la pièce au frais, il faut ouvrir les fenêtres et fermer les volets dans la journée. Ce n'est pas vrai du tout ! En tant que niçois, Bibalou vous révèle la vraie méthode méditerranéenne : pendant la journée, il faut impérativement garder ses volets et fenêtres clos, jusqu'à ce que la soirée apporte un brin de fraîcheur. Dès lors, ouvrez tout en grand afin d'aérer au maximum votre maison, jusqu'au petit matin. Le matin, n'attendez pas que l'air se réchauffe avant de refermer volets et fenêtres ! Ainsi, vous passerez l'été au frais chez vous et votre enfant ne sera pas importuné par la chaleur à l'intérieur.

 

Toutefois, lorsque vous ouvrez vos fenêtres, nous vous conseillons de veiller à appliquer un dispositif anti-moustiques (un rideau en voilage tendu devant l'encadrement de la fenêtre suffit à les décourager) car ils profiteront de l'opportunité pour vous rendre une petite visite...

 

La nuit, si la chaleur empêche votre enfant de s'endormir, vous pouvez brancher un ventilateur en veillant à l'arrêter ensuite. S'il se réveille, donnez-lui à boire.

 

Pour les bébés, ne les placez jamais dans les courants d'air car en plus d'être désagréable, il pourrait s'enrhumer. Inutile de le couvrir pendant les grosses chaleurs, même pour dormir. Mettez-lui une grenouillère en coton ou tout simplement un body à manches courtes, toujours en coton, mais veillez à ne pas le mettre torse nu car il pourrait attraper froid s'il transpire. 

picjumbo.com_IMG_0652

Face au soleil

 

Vous devez protéger votre enfant de l'insolation mais aussi de la brûlure de sa peau et de ses yeux, particulièrement lorsqu'il n'a pas encore deux ans.

Vous devez donc toujours le couvrir d'un tee-shirt (il existe même des combinaisons anti-UV) et d'une protection solaire à indice élevé, appliquée avant de sortir et renouvelée toutes les heures (soyez intransigeants sur ce point).

 

N'oubliez pas le bob ou le chapeau afin de protéger aussi la tête de votre enfant. L'idéal serait un chapeau assez large pour couvrir, non seulement sa tête, mais aussi sa nuque et ses épaules. Vous pouvez aussi l'humidifier afin de la lui rafraîchir. Surtout ne le laissez pas en plein soleil, même s'il a la peau naturellement mate et que vous pensez que son type de peau peut le protéger.

 

Avant un an, évitez d'emmener votre enfant à la plage car le sable, le soleil et la luminosité sont autant d'éléments qui lui sont néfastes. La montagne peut être tout aussi traître car la réverbération y est aussi forte. Aussi, méfiez-vous en même si votre enfant se trouve sous un parasol. Il existe des tentes anti-UV pour protéger votre enfant efficacement à la plage, toujours en dehors des heures les plus chaudes.

 

Pour ses yeux, prenez bien garde à lui faire porter ses lunettes de soleil (bien couvrantes, avec la mention CE et un indice de protection d'au moins 3, qui doit filtrer 100% des UV) jusqu'à l'âge de 10-12 ans car son cristallin n'est pas encore formé et laisse passer trop d'UV. N'oubliez pas qu'il n'est pas à l'abri de la réverbération, même à l'ombre. Empêchez-le de regarder le soleil car il peut risquer une brûlure du canal lacrymal, à vie.

 

Enfin, n'oubliez pas de lui donner souvent de l'eau car le soleil assèche la peau et accélère le processus de déshydratation. 

stockvault-beach110333

La déshydratation

 

C'est la cause principale de mortalité infantile en cas de canicule. En effet, l'exposition à une chaleur excessive provoque une élévation de la température et une perte rapide en eau de leur organisme (60 %) qui peut entraîner une déshydratation, surtout chez les moins de deux ans.

 

Cela peut aller très vite ! En cas de coup de chaleur, les troubles interviennent en une demi-heure, surtout si l'enfant n'a pas bu : il est anormalement apathique et dort beaucoup ; il somnole ; il est difficile à réveiller et il gémit ; il a un comportement inhabituel ; il respire vite ; il est pâle et a les yeux cernés ; sa langue et ses gencives perdent de leur humidité ; ses yeux restent secs et sans brillance ; son urine est très concentrée, sombre ou insuffisante ; il a des maux de tête ; sa température est élevée ; il perd de l'eau par diarrhée et vomissements, mais ne mouille plus ses couches ; voire dans les cas graves, il perd conscience.

 

Si votre enfant présente les symptômes décrits ci-dessus, alors il ne faut pas hésiter à appeler le médecin, le 15 pour avoir des conseils précis et médicalisés ou encore se précipiter aux urgences dans les cas les plus graves.

 

Cependant, ayez toujours dans votre trousse à pharmacie ou même dans votre sac à main, une solution de réhydratation (bouteille d'eau, brumisateur, sachet de sels minéraux, etc). Si vous constatez les premiers symptômes de la déshydratation, ne perdez pas de temps et appliquez-la sur votre enfant.

S'il refuse de boire ou demeure somnolent au bout d'une demi-heure, précipitez-vous aux urgences de l'hôpital le plus proche.

La déshydratation se produit d'autant plus facilement que l'enfant souffre de problèmes gastro-intestinaux. Avec la chaleur, les aliments se détériorent plus facilement. Une fois ingérés, ils provoquent diarrhées et vomissements, ce qui fait que l'enfant perd de l'eau et des minéraux.

 

Si l'enfant souffre de diarrhée, faites-lui avaler beaucoup de liquide, car le phénomène de déshydratation se produit lorsque l'on perd plus d'eau que l'on en reçoit. Surtout pas de glace ou de soda : non seulement cela ne rétablit pas le besoin en minéraux, mais c'est très sucré (ce qui aggravera la diarrhée).

Pour prévenir la déshydratation, proposez-leur régulièrement, environ toutes les demi-heures pour les plus jeunes, de petites quantités d'eau (avec un peu de sirop si votre enfant ne voit pas l'intérêt d'arrêter son jeu pour un simple verre d'eau), même s'ils prétendent ne pas avoir soif.

Vous pouvez également tamponner doucement son front, sa nuque, son cou, ses tempes et l'arrière de ses oreilles avec un linge frais et humide pour lui rendre la journée plus agréable.

Si la chaleur devient véritablement oppressante, n'hésitez pas à hydrater votre enfant sur l'ensemble du corps avec un brumisateur d'eau minérale, toutes les heures, voire plus souvent.

 

L'idéal pour le rafraîchir et l'hydrater est de lui faire prendre un bain. L'eau doit être à 2°C en dessous de la température corporelle (soit environ 35°C). Séchez-lui bien tous les plis et ayez la main légère sur le savon : une fois par jour suffit.

 

En revanche, si votre enfant a déjà chaud, il est déconseillé d'opter pour le bain pour faire baisser sa température car c'est assez traumatisant pour son système de thermo-régulation. Il est préférable de le tamponner avec un linge frais et de le laisser à l'ombre.

IMG_7111b

Attention à la fraîcheur des aliments

 

L'attention portée à la conservation des aliments doit être encore plus élevée lors des périodes de fortes chaleurs et plus particulièrement en ce qui concerne le lait, propice à l'apparition de bactéries. Évitez les graisses, les fritures et les produits industrialisés, car ils peuvent agresser l'estomac. Préférez-leur des aliments frais et abusez au contraire de fruits, légumes verts, jus de fruit naturels et de l'eau : ils sont rafraîchissants mais fournissent en outre des vitamines, des sels minéraux et beaucoup d'autres éléments susceptibles de protéger votre enfant d'éventuelles maladies.

 

À l'heure des repas, les soupes froides, comme le gaspacho, et de manière générale, tous les aliments riches en eau, peuvent permettre d'atteindre le “quota” sans trop de mal. Les jus de fruits sont à donner avec parcimonie car s'ils sont riches en sels minéraux qui aident aussi à éviter la déshydratation, ils sont bourrés de sucres qui provoquent les diarrhées et les vomissements.

 

Servez-lui des repas légers à base de fruits, de légumes et de viandes bien cuites. Pas de friture ni de charcuterie, de plats salés ou épicés ; pas de soupes chaudes non plus, ni de fromages gras ou de beurre. Évitez de donner à votre enfant de la nourriture vendue par des marchands ambulants : elle peut être restée longtemps sans réfrigération, ou exposée à la chaleur (ce qui détériore l'aliment). Offrez-lui de l'eau plusieurs fois dans la journée ; si vous n'êtes pas chez vous, optez toujours pour une eau minérale.

2c0343f712

En déplacement

Face à la chaleur, préférez les balades à l'ombre avec votre enfant. Évitez les heures les plus chaudes, de 11 heures à 17 heures. Pour les promenades en poussette ou en landau, l'ombrelle ou la capote sont de rigueur, tout en prenant garde, avec cette dernière, de bien laisser circuler l'air. Pensez à isoler son matelas en plastique avec une serviette éponge pour éviter qu'il ne transpire trop. À éviter, pour les plus petits, les porte-bébés et autres écharpes de portage : pratiques, ils génèrent néanmoins de la chaleur, autant pour votre bébé que pour vous ! 


 

Pour les trajets en voiture, déplacez-vous de préférence en dehors des grands départs et des heures les plus chaudes de la journée. Faites des pauses régulièrement, garez-vous à l'ombre et aérez la voiture. Équipez les vitres de pare-soleil et installez une housse en coton éponge sur le siège-auto pour éviter que votre enfant ne transpire trop.

 

Attention aux sangles du siège auto, qui peuvent être brûlantes. Attention également à la climatisation trop froide car les chocs thermiques sont très mauvais pour votre enfant et vous-même. Enfin, ne laissez pas votre enfant seul dans le véhicule, même s'il faut pour cela le réveiller.

blowing-dandlelion-license-free-CC0

L'air conditionné : à user avec modération

 

Soyez prudent si vous utilisez l'air conditionné car il assèche le milieu ambiant et il peut générer un froid excessif.

 

Si toutefois vous n'avez pas le choix, voici ce que nous vous conseillons :

 

  • d'allumer l'appareil pour rafraîchir la chambre lorsque votre enfant n'y est pas, puis de l'éteindre quelques minutes avant qu'il n'y revienne ;

  • d'essayer de maintenir une température identique et constante dans toute la maison. Les brusques variations d'une pièce à l'autre peuvent facilement l'affecter ;

  • si l'atmosphère ambiante vous semble trop sèche, utilisez un humidificateur d'air.

  • si vous devez vous rendre avec votre enfant dans des lieux publics qui utilisent l'air conditionné (boutiques, supermarchés...), il faudra redoubler de précautions : cet air est en général très fort, et le coup de froid peut être immédiat. Prévoyez un petit vêtement léger (ou un simple tissu) pour le protéger.

 

Mots clés : anti-UV - bébé - Bibalou - chaleur - chaud - chaussons - chaussons bébés - chaussons cuir - chaussons cuir souple - chaussons enfants - conseils - consultation médicale - déshydratation - eau - enfant - fragile - frais - insolation - maman - maux de tête - nourrisson - papa - plage - prévenir - protection solaire - s\'hydrater - soleil - suffoquer - transpiration

Inscription Newsletter enveloppe